User Rating: 5 / 5

APPEL A LA MOBILISATION GENERALE

IMMEDIATE

(mardi 12 mars à compter de 13H)

 

L’intersyndicale appelle  l’ensemble des salariés RIF à rejoindre le personnel déjà devant le portail pour les raisons suivantes :

1/ Le personnel production n’a pas l’intention de céder vis-à-vis de la direction et est prêt à aller jusqu’au bout pour obtenir gain de cause et à ne pas perdre 1 centime de salaire.

 Le  mouvement risque de durer et si nous sommes tous ensemble, le problème sera réglé plus vite et tous les salariés bénéficieront des mêmes avancées.

2/ La direction se moque des coefficients supérieurs  à 215 en leur octroyant un talon factice de 20 euros pour tous les salaires supérieurs à 1800 euros bruts, puisqu’avec 0,9% d’AG ils en bénéficient d’office !!

2/ Les mouvements de grève organisés et suivis principalement par les coefficients les moins élevés en production ne servent pas uniquement à revendiquer du salaire mais ont également un impact au quotidien puisqu’ils sont beaucoup plus écoutés lorsqu’il faut régler des problèmes de conditions de travail ou organisationnels, c’est une réalité.

3/ Lorsque les élus abordent les problèmes des administratifs, services connexes ou techniques, la direction et certains managers nous répondent « regardez, ils sont contents puisqu’ils ne se mobilisent jamais !!!!! »

La grève n’est pas qu’une question de salaire, elle exprime aussi le ras-le-bol des salariés sur la méthode de la Direction : voir qui est mécontent, les calmer, et oublier les autres.

Or aujourd’hui, dans nos discussions, nous savons que ce ras-le bol est général, il faut désormais en fournir la preuve.

Venez dès aujourd’hui 13H00 pour 1 heure, 2 heures, la journée… Ce n’est pas la durée qui compte, c’est le signal à la direction : occupez-vous des salariés, accordez leur ce à quoi ils ont droit par la dialogue, l’écoute , la prise en compte de l’expression individuelle , et non par l’ignorance, le déni et le délaissement.

Si vous voulez enfin être écoutés, que les choses changent, c’est bien aujourd’hui qu’il est temps d’agir car RIF a encore du potentiel puisque le groupe se recentre principalement sur les activités thermiques en investissant 24 millions d’euros.

La question est « avec qui, quelles compétences et dans quelles conditions » car les démissions s’enchainent les unes après les autres, preuve que le malaise est profond. A nous tous, ensemble, à forcer la direction à changer de cap pour une qualité de vie au travail meilleure. Sinon, nous allons tous ensemble vers un chaos psychologique, social, et économique.

En montrant que vous le voulez collectivement, nous aurons l’espoir de changer l’organisationnel du quotidien qui ne marche pas depuis des années chez RIF.

 

Soyons tous acteurs de notre avenir en clamant ces réalités !

Exprimez-vous aujourd’hui car ce sont vos futures conditions de travail qui en dépendent !

 

 

Note : à ceux qui distillent un message anxiogène sur les risques qu’un mouvement fait courir à Ricoh, sachez que le risque, c’est la direction qui l’assume en le faisant durer. Si celle-ci avait accordé de suite une prime raisonnable en décembre (elle le peut, la preuve c’est qu’elle met plus aujourd’hui sur la table), nous n’en serions pas là. Ricoh dispose de réserves considérables, et s’il y avait un doute la dessus, nous sommes disposés à vous en apporter la preuve individuellement. C’est un faux débat.